Écrivez-moi!

Que ce soit pour une question, une demande d'information ou simplement un commentaire, n'hésitez pas à m'écrire. 

Utilisez le formulaire ci-contre, et votre message me sera livré directement dans ma Boîte de courriels.

Si vous préférez me parler de vive voix, vous pouvez aussi me téléphoner au 819-816-9280.

Au plaisir!

Isabelle


Drummondville, QC

819-816-9280

Tous mes articles

Aujourd'hui

Isabelle Côté

Ça y est.  C'est aujourd'hui.  C'est aujourd'hui que j'endosse ma mission.  C'est aujourd'hui que je fais le grand saut.  La peur et les doutes se sont dissipés pour faire place à la certitude.  J'ai retrouvé le feu sacré, la force intérieure qui me motive à aller de l'avant avec mon changement de vie.  J'ai reconnecté avec cette passion, ce moteur qui est le mien. 

Pendant les 6 derniers mois, j'ai eu peine à avancer vers mon but de travailler comme coach de vie.  Je savais que je voulais aider les autres, faire une différence dans ce monde, mais j'étais incapable de mettre le doigt sur ma motivation profonde.  En humaine que je suis, je me suis laissée emporter par les doutes (Devrais-je retourner enseigner? Ai-je ce qu'il faut pour réussir? Ai-je vraiment quelque chose de bénéfique à offrir?), puis j'ai sombré dans la peur...  Peur de me tromper de chemin, peur de ne pas réussir, peur d'être vue, mais aussi d'être ignorée. 

Et puis cette semaine, je suis tombée sur le film HUMAN, de Yann Arthus-Bertrand.  Je l'ai écouté dans son intégralité et ça ma jetée par terre.  Ce long-métrage essaie de comprendre pourquoi l'humanité n'arrive pas à vivre ensemble.  Et c'est par l'entremise de témoignages d'êtres humains, de toutes nationalités et de toutes cultures, que le réalisateur essaie de trouver une réponse à cette question.  Ces gens parlent de rejet, d'amour, d'humiliation, de viol, de meurtre, de conflits, de guerres, de pardon, de pauvreté, de dignité, d'espoir, d'éducation, de respect, du sens de la vie.  J'ai pleuré.  J'ai pleuré la race humaine.  J'ai pleuré devant ce qu'on se fait les uns aux autres, comme je pleurais autrefois quand j'ai découvert que l'humain pouvait devenir froid et insensible envers son prochain. 

Puis le calme est revenu.  Suivi de la clarté.  Soudain, je me suis rappelée.  Je me suis souvenue de ce que j'avais fait toute ma vie : nous aider à mieux vivre ensemble, à résoudre nos conflits, à transcender nos différences et à vivre en harmonie.  C'est la seule chose qui me transporte, qui me fait vibrer et pour laquelle j'ai un talent naturel.  Ça et l'enseignement.  Alors je nous enseignerai à mieux vivre ensemble et à régler nos conflits.  C'est ce que j'aimais le plus faire quand j'enseignais dans les écoles.  Alors maintenant, je le ferai à temps plein.  Voilà. 

C'est le sens que je donne à ma vie, c'est la contribution que j'apporterai au monde.  Je ne connais pas encore tous les détails de mon itinéraire, mais j'ai la certitude que c'est ma voie.  Et c'est tout ce qui importe.  Je suis en paix et je commence mon œuvre aujourd'hui.  :)

Merci Yann Arthus-Bertrand.